Comment faire un potager intérieur ?

22 janvier 2019 par
Julie Ferey
| Aucun commentaire pour l'instant
Permacool est une jardinerie urbaine en ligne. Cet article fait partie de nos actualités et conseils.

Vous êtes nombreux à vivre en appartement et à regretter de ne pas pouvoir avoir un potager. Il est en fait tout à fait possible de créer un mini potager en intérieur. Comment ? Quelles erreurs faut-il éviter ? Quelles sont les astuces à connaître ? Permacool vous explique tout !

Le bon emplacement tu trouveras

Voici donc la toute première règle à respecter. Si vous voulez créer un potager en intérieur, il faut évidemment réfléchir à son emplacement. La place disponible est un critère essentiel à prendre en compte. Il faut choisir une pièce plutôt grande, bien aérée et lumineuse. L’idéal est de placer votre petit potager près d’une fenêtre ensoleillée et d’éviter une orientation nord. Vous devrez donc dégager un endroit sec, lumineux, aéré… pour installer votre potager intérieur. Vous pouvez utiliser une application pour jardinier afin d'identifier l'espace le plus lumineux de votre appartement.

Les bons contenants tu choisiras

Voilà un point également très important. Il faut impérativement adapter le contenant au végétal que vous allez cultiver. Ainsi, il est préférable de définir votre culture avant de choisir les pots ou les bacs. L’important est de choisir un contenant de taille suffisante, et surtout percé afin de pouvoir évacuer le surplus d’eau. D’ailleurs, n’oubliez pas les soucoupes, sinon vous risquez de connaître quelques débordements par ci et par là !

Certains principes de base tu respecteras

Il va falloir tenir compte des besoins en eau et en nutriments des végétaux. Il faut de préférence choisir des cultures ayant les mêmes besoins afin de pouvoir les regrouper. Il faut également éviter le contact avec des plantes intérieurs qui peuvent parfois être toxiques. Votre potager, même à l’intérieur, doit être protégé des éventuelles agressions.

Les végétaux adaptés tu choisiras

Il faudra veiller à sélectionner des végétaux adaptés à la culture en intérieur. Par exemple, les herbes aromatiques peuvent facilement être installées dans votre cuisine. Basilic, ciboulette, coriandre, cerfeuil ou encore menthe sont parfaits pour un potager intérieur. Les légumes décoratifs comme les piments, les mini-choux, les tomates cerises… pourront également pousser, même sur un rebord de fenêtre. Enfin, préférez les légumes à croissance rapide comme les laitues ou encore les radis. Les fraisiers peuvent également être installés dans des pots en colonne près d’une fenêtre.

Ton potager tu entretiendras

Enfin, il faut acheter des plantes en pot et utiliser du terreau pour potager. N’oubliez pas d’installer une épaisse couche de gravillons ou des billes d’argile aux fonds des contenants : c’est nécessaire pour le drainage. Et sachez enfin que pour un potager intérieur, il faudra sans doute ajouter de l’engrais plus régulièrement et arroser également plus souvent. Avantage du potager intérieur ? Vos plantes seront moins attaquées par les bio-agresseurs (pucerons, limaces etc.).

Vous l’aurez compris, il est tout à fait possible de vous faire plaisir avec un petit potager, même si vous vivez en appartement. Il suffit de suivre quelques règles simples et faciles. Si vous respectez bien les principes que nous vous avons présentés, alors vous pourrez obtenir une jolie récolte. Et quelle belle expérience de vie au quotidien !

Julie Ferey 22 janvier 2019
Étiquettes
Archive
Se connecter pour laisser un commentaire.